transportcoursubventionrolevente
E-mailImprimer

Une deuxième sculpture dans le paysage montcalmois !

Tisse serre Sainte Julienne 28 octobre 2020.2

CHOUETTE ! PARCOURS D’ART EN MILIEU RURAL
Une deuxième sculpture dans le paysage montcalmois !

Sainte-Julienne, le 29 octobre 2020 — La MRC de Montcalm est heureuse d’annoncer qu’une deuxième sculpture unique et grandiose a été installée au parc Joseph-Édouard Beaupré situé à l’intersection de la rue Gilles-Venne et du chemin du Gouvernement dans la municipalité de Sainte-Julienne.

En effet, l’œuvre intitulée TISSÉ-SERRÉ de l’artiste estrien monsieur Stéphane Robert a pris place, et ce, après de nombreuses semaines de production en résidence à l’atelier de madame Josiane Saucier à Saint-Jacques.

Dans le contexte actuel, il n’a pas été possible d’effectuer une inauguration officielle. Toutefois, monsieur Pierre La Salle, préfet et monsieur Jean-Pierre Charron, maire de Sainte-Julienne ont pris la pose aux côtés de l’œuvre.

Il est à noter qu’une tournée sera offerte au public au cours de l’année 2021 afin de mettre en lumière les artistes, leurs œuvres et les personnes derrière ce magnifique projet ! Plus de détails à venir !

Descriptif de l’œuvre

L’œuvre proposée est une sculpture de béton de couleur claire, aérienne et sensible. Elle représente deux mains qui se rejoignent dans un jeu tendre de partage et de communication. Ces mains sont un lien entre les générations, une promesse, comme les enfants qui entrecroisent leurs doigts pour se jurer amitié… Ces mains parlent des liens que nous construisons, des valeurs familiales que nous transmettons, du passage du temps qui se fait tout en douceur, du fait d’habiter le bonheur.

Fait intéressant, cette sculpture est la première œuvre permanente de l’artiste en sol québécois. Les deux modèles de mains utilisées lors de la réalisation de la maquette sont ceux de la conjointe et de l’enfant du sculpteur.

En savoir plus sur l’artiste Stéphane Robert

C’est le contact avec la matière et le fait de pouvoir émettre une intention pour la façonner et lui donner vie, qui ont dirigé l’artiste vers la sculpture comme mode d’expression artistique. Expérimentant toutes sortes de techniques et médiums, il est inspiré par la vie, les animaux et la nature. Il produit des œuvres figuratives qui racontent une histoire, qui font réfléchir ou qui font vivre des émotions. Souhaitant ainsi que ses œuvres apportent un peu de magie dans la vie des gens.

À propos - Parcours d’art en milieu rural

Le projet d’envergure – CHOUETTE ! Parcours d’art en milieu rural a pour objectif la valorisation de la culture et des arts visuels à l’aide de fresques géantes et de sculptures grandioses sur son territoire. Le projet vise également le développement agrotouristique puisque ses œuvres seront attractives et stimuleront les visiteurs à découvrir la MRC, ses municipalités/ville et ses producteurs.

Au total, ce sont près d’une trentaine de chefs-d’œuvre qui seront réalisés et répartis sur le territoire de la MRC dans ce projet, et ce, à raison de 4 à 6 par années portant la finalité des réalisations en 2025.

La direction artistique pour le volet sculpture a été confiée à madame Josiane Saucier, présidente du comité de sélection du Conseil de la sculpture du Québec et artiste de Saint-Jacques. Les sculptures seront réalisées par une équipe de professionnels, en résidence et par appel de projets. Le dévoilement d’une troisième sculpture est prévu au début novembre dans la municipalité de Saint-Esprit.

Les fresques géantes seront peintes et intégrées sur des bâtiments ou équipements agricoles. La direction artistique et la réalisation seront confiées à la firme Sautozieux spécialiste dans ce type de création. Une première fresque sera dévoilée à l’automne à Sainte-Julienne (Entreprise Malisson) et 2 autres sont à venir à Saint-Esprit en 2021.

La réalisation de la première phase de ce projet d’envergure est possible grâce à la collaboration du ministère de la Culture et des Communications, les municipalités de Sainte-Julienne et Saint-Esprit et du Fonds de développement des territoires. Nous tenons à les remercier.