transportcoursubventionrolevente
E-mailImprimer

Une troisième sculpture s’ajoute au projet !

sculpture JOBI

Sainte-Julienne, le 3 novembre 2020 — La MRC de Montcalm est heureuse d’annoncer qu’une troisième sculpture époustouflante s’est ajoutée au Parcours d’art en milieu rural. L’œuvre intitulée SOUFFLE FERTILE peut maintenant être admirée devant l’hôtel de ville de la municipalité de Saint-Esprit, située sur la rue Principale.

SOUFFLE FERTILE est l’œuvre de l’artiste calixtien JOBI (Jonathan Bouchard) et a été réalisée lors de sa résidence de plusieurs semaines à l’atelier de madame Josiane Saucier à Saint-Jacques.

Dans le contexte actuel relié à la pandémie et des mesures sanitaires dictées par la Santé publique, il n’a pas été possible d’effectuer une inauguration officielle. Toutefois, monsieur Michel Brisson, maire de Saint-Esprit et monsieur Pierre La Salle, préfet ont pris la pose fièrement aux côtés de l’œuvre (le masque ayant été retiré le temps de la photo seulement).

Il est à noter qu’une tournée sera offerte au public au cours de l’année 2021 afin de mettre en lumière les artistes, leurs œuvres et les personnes derrière ce magnifique projet ! Plus de détails à venir !

Descriptif de l’œuvre

Cette œuvre est fortement inspirée de l’idée du Saint-Esprit, l’importance de l’agriculture et des terres fertiles. Par définition, le Saint-Esprit est la force de Dieu sur terre. En référence à la force de la nature qui nous entoure et qui, combinée au labeur des agriculteurs, apportent abondance et prospérité aux humains. L’intention de l’artiste par le biais de cette œuvre est de démontrer toute la générosité dont la nature fait preuve, et toute la chance que nous avons en territoire Montcalmois/Lanaudois.

Ici, ce corps se dispersant représente les graines et semences qui s’envolent dans le vent. La gratitude est l’émotion recherchée, en espérant évoquer le respect et la confiance en un avenir saint et riche. Puisse la municipalité de Saint-Esprit rester bénie de cette chance inouïe : combler les besoins les plus essentiels aux vivants !

En savoir plus sur l’artiste JOBI

Jonathan Bouchard, alias JOBI, a commencé sa carrière artistique en étudiant en graphisme. C’est de façon autodidacte qu’il se met à la sculpture. Talentueux, il se fait vite remarquer dans le circuit professionnel évènementiel international et remporte de nombreux prix.

Il voyage autour du globe depuis plusieurs années, travaillant surtout le sable, la neige et la glace. Ayant bien performé au niveau de l’art éphémère, JOBI croit qu’il est temps d’écrire ses idées à l’encre permanente.

À propos – CHOUETTE ! Parcours d’art en milieu rural

Le projet d’envergure – CHOUETTE ! Parcours d’art en milieu rural a pour objectif la valorisation de la culture et des arts visuels à l’aide de fresques géantes et de sculptures grandioses sur son territoire. Le projet vise également le développement agrotouristique puisque ses œuvres seront attractives et stimuleront les visiteurs à découvrir la MRC, ses municipalités/ville et ses producteurs.

Au total, ce sont près d’une trentaine de chefs-d’œuvre qui seront réalisés et répartis sur le territoire de la MRC dans ce projet, et ce, à raison de 4 à 6 par années portant la finalité des réalisations en 2025.

La direction artistique pour le volet sculpture a été confiée à madame Josiane Saucier, présidente du comité de sélection du Conseil de la sculpture du Québec et artiste de Saint-Jacques. Les sculptures seront réalisées par une équipe de professionnels, en résidence et par appel de projets. Le dévoilement d’une troisième sculpture est prévu au début novembre dans la municipalité de Saint-Esprit.

Les fresques géantes seront peintes et intégrées sur des bâtiments ou équipements agricoles. La direction artistique et la réalisation seront confiées à la firme Sautozieux spécialiste dans ce type de création. Une première fresque sera dévoilée à l’automne à Sainte-Julienne (Entreprise Malisson) et 2 autres sont à venir à Saint-Esprit en 2021.

La réalisation de la première phase de ce projet d’envergure est possible grâce à la collaboration du ministère de la Culture et des Communications, les municipalités de Sainte-Julienne et Saint-Esprit et du Fonds de développement des territoires. Nous tenons à les remercier.