Où souhaitez-vous
partager cette page?

Chouette ! Fresque

Ces fresques représentent l’histoire de chacune des municipalités/ville qui composent la MRC de Montcalm. Elles sont inspirées des démarches réalisées auprès de la collectivité. Des dessins d’enfants ont été choisis et reproduits sur des chouettes. Celles-ci sont positionnées à différents endroits afin d’inviter les visiteurs à les suivre pour découvrir chacune des fresques.

Ce projet a été réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Québec et de la MRC de Montcalm.

  • Sainte-Julienne

    L'Exposition agricole

    Texte descriptif de l’œuvre

    L’inspiration première de cette fresque est l’histoire de la communauté. Au premier plan, à travers la thématique principale de l’exposition agricole, cette œuvre évoque la fierté, le bonheur et les festivités. Dès ses débuts (1880-1960), cet évènement est un incontournable dans le comté. Les fermiers y présentent les plus belles bêtes de leur troupeau, les femmes exposent des étoffes de pays, des courtepointes, des ceintures fléchées et des tricots. Il était possible de s’y procurer des produits du terroir tels que le miel, le sucre du pays, du sirop d’érable et des conserves. L’exposition agricole anime les conversations des maisonnées puisque c’était l’évènement de l’année.

    À l’arrière-plan, la fresque évoque la nature, l’agriculture et la beauté des paysages. Elle met en lumière, la force hydraulique de la rivière Saint-Esprit qui a permis l’établissement de neuf moulins (à scie, à carde et à farine). La fresque met en valeur le palais de justice (monument historique classé), la première église et l’importance du chemin de fer. L’ancien cœur villageois réfère à différents lieux et commerces où la population aimait aller jadis. Elle rend également hommage aux peuples fondateurs (Canadien français, Irlandais et Acadiens) ainsi qu’à la première génération de cultivateurs des propriétaires de la Ferme Malisson. Graphique et très colorée, le traitement plastique de l’œuvre, permet de mettre en valeur et de dynamiser son contenu historique et identitaire.

    Localisation | Ferme Malisson, 935, Route 125 à Sainte-Julienne

    Description des artistes

    Depuis 1997, mille et un projets de peintures murales exclusifs ont vu le jour au Québec par la magie des pinceaux de Nathaly Lessard et Marie-Chantal Lachance, cofondatrices de SAUTOZIEUX. Dans le cadre de ce projet, le duo a bénéficié de la collaboration de Gitane Caron qui a participé à la réalisation de cette fresque grandiose, inspirée par l'histoire de la communauté de Sainte-Julienne.

    Capsule vidéo

    SAUTOZIEUXL’Exposition agricole. Murale sur panneaux de béton, H. : 3,1 ; L. : 9,8 m. Inspirée de l’histoire de la communauté de Sainte-Julienne et réalisée en atelier dans le cadre du projet Chouette ! Parcours d’Art en milieu rural, 2020. Inv. 2020.1.1
  • Saint-Esprit

    La Famille

    Texte descriptif de l’œuvre

    L’inspiration première de cette fresque est l’histoire de la communauté. Au premier plan, à travers la thématique principale de la famille, cette œuvre évoque la transmission de savoir-faire entre les générations, l’entraide et l’esprit de communauté. Au début du XXsiècle, les ménages sont généralement nombreux et comptent entre six à dix membres et parfois davantage. Le travail de la terre s’effectue en famille avec l’aide des enfants. Les travaux des hommes suivent les saisons. Ces derniers sont responsables des labours, des semences et dirigent les récoltes. Les principales cultures sont le foin, l’orge, le sarrasin, l’avoine et le tabac. Quant à l’élevage, il est constitué de chevaux, de porcs, de volailles et de quelques têtes de bétail. Près de la maison, un immense potager est consacré à la culture de différents fruits et légumes. La plupart des tâches d’entretien du potager incombent aux femmes. Elles les exécutent en compagnie des enfants. Elles s’occupent aussi des volailles, traient les vaches et aident à soigner les bêtes.

    À l’arrière-plan, la fresque met en valeur le noyau villageois qui se distingue par sa construction de chaque côté de la rivière, la beauté de son emplacement, l’élégance de ses constructions et son développement sous la forme d'un petit bourg d'inspiration française. La fresque met en lumière la rivière Saint-Esprit qui a permis l’établissement de moulins à scie et à farine. La construction de ponts a permis d’unir les deux rives et de faciliter les échanges entre les habitants. En campagne, plusieurs croix de chemin sont érigées, certaines pour assurer de bonnes récoltes, d’autres pour indiquer les lieux de rassemblement et de prière. Le traitement plastique de l’œuvre, graphique et très colorée, permet de mettre en valeur et de dynamiser son contenu historique et identitaire.

    Localisation | Les Volailles d'Angèle, 36, rang de la Rivière Sud à Saint-Esprit

    Description des artistes

    Depuis 1997, mille et un projets de peintures murales exclusifs ont vu le jour au Québec par la magie des pinceaux de Nathaly Lessard et Marie-Chantal Lachance, cofondatrices de SAUTOZIEUX. Dans le cadre de ce projet, le duo a bénéficié de la collaboration de Gitane Caron qui a participé à la réalisation de cette fresque grandiose, inspirée par l'histoire de la communauté de Saint-Esprit.

    Capsule vidéo

    SAUTOZIEUXLa Famille. Murale sur panneaux de béton, H. : 8,2 ; L. : 2,4 m. Inspirée de l’histoire de la communauté de Saint-Esprit et réalisée en atelier dans le cadre du projet Chouette ! Parcours d’Art en milieu rural, 2021. Inv. 2021.1.2
  • Saint-Esprit

    Le Temps des sucres

    Texte descriptif de l’œuvre

    L’inspiration première de cette fresque est l’histoire de la communauté. Au premier plan, à travers la thématique principale du temps des sucres, cette œuvre évoque le côté chaleureux, accueillant et festif de la population. Année après année, chaque saison amène une série de tâches spécifiques. Le printemps, avec le temps des sucres, un temps fort où travail, transmission de savoir-faire et plaisir en famille sont confondus, n’y fait pas exception. Après un long et rigoureux hiver, les hommes entaillent les érables et font leur tournée, en raquette du sucrier, afin d’en récolter la sève. Ils transvident les chaudières dans des tonneaux qui sont ensuite transportés sur des traîneaux tirés par des chevaux. Arrivés à la cabane à sucre, ils font bouillir l’eau d’érable. Pour conserver la récolte, les femmes transforment le sirop en différents délices sucrés (tire, pain de sucre et beurre).

    À l’arrière-plan, la fresque illustre que la cabane à sucre est également un lieu de détente. Famille et amis s’y réunissent pour s’amuser, rire et manger. Lors de ces moments de réjouissance, l’ambiance est parfois agrémentée d’anecdotes, de musique, de chants et de danse. La fresque met aussi en lumière la maison-bloc. Ce type d'habitation peu commun englobe les fonctions résidentielles et agricoles dans une juxtaposition de bâtiments, ce qui permet de circuler d'un bâtiment à l'autre sans avoir à affronter les intempéries. Le traitement plastique de l’œuvre, graphique et très colorée, permet de mettre en valeur et de dynamiser son contenu historique et identitaire.

    Localisation | Les Jardins Majeau, 118, Route 125 à Saint-Esprit

    Description des artistes

    Depuis 1997, mille et un projets de peintures murales exclusifs ont vu le jour au Québec par la magie des pinceaux de Nathaly Lessard et Marie-Chantal Lachance, cofondatrices de SAUTOZIEUX. Dans le cadre de ce projet, le duo a bénéficié de la collaboration de Gitane Caron qui a participé à la réalisation de cette fresque grandiose, inspirée par l'histoire de la communauté de Saint-Esprit.

    Capsule vidéo

    SAUTOZIEUXLe Temps des sucres. Murale sur panneaux de béton, H. : 3,2 ; L. : 10,2 m. Inspirée de l’histoire de la communauté de Saint-Esprit et réalisée en atelier dans le cadre du projet Chouette ! Parcours d’Art en milieu rural, 2021. Inv. 2021.1.1